Le groupe ALLEVARD RESSORTS Automobile trouve son origine dès le début du XIXème siècle dans les sociétés RESSORTS du NORD et SOCIETE GENERALE DE RESSORTS qui, après avoir fusionné en 1978, deviennent RESSORTS INDUSTRIE.

RESSORTS INDUSTRIE, filiale d’ALLEVARD INDUSTRIES tout comme ACIERS D’ALLEVARD, société spécialisée dans la fabrication d’aciers à ressorts et dont l’origine remonte à la société des HAUTS FOURNEAUX ET FORGES D’ALLEVARD créée en 1842, appartiennent alors à la COMPAGNIE GENERALE D’INDUSTRIE ET DE PARTICIPATION (CGIP).

Après un passage chez VALEO, la CGIP ayant décidé de se désengager d’un certain nombre de ses activités industrielles, ALLEVARD INDUSTRIES fait l’objet, en 1987, d’un RES immédiatement suivi d’une fusion-absorption de ses deux filiales RESSORTS INDUSTRIE et ACIERS D’ALLEVARD et, en 1988, d’une introduction en bourse au second marché.

En 1989, ALLEVARD INDUSTRIES connaît une nouvelle étape dans son développement en se rapprochant d’ASCOMETAL (groupe USINOR) qui va lui permettre de mener à bien une stratégie de croissance externe en Europe, puis en Asie et en Amérique du Sud.

De 1990 à 1996, ALLEVARD INDUSTRIES devenue ALLEVARD en 1993 procède successivement à l’acquisition de :

Ces opérations de croissance externe en Europe terminées, ALLEVARD décide de poursuivre son internationalisation, avec pour objectif de suivre son client PSA-Citroën en Chine en créant avec un partenaire local un Joint Venture dénommé SHANGHAI ALLEVARD SPRINGS.

Parallèlement, en juin 1996, ALLEVARD, guidée par le souhait de pouvoir offrir à ses clients un éventail de produits le plus large possible, profite d’une opportunité pour créer une société dénommée ALLEVARD RESSORTS COMPOSITES en partenariat égalitaire avec INOPLAST en vue de développer, fabriquer et commercialiser des ressorts en composites.

Fin 1996, ALLEVARD fait l’objet d’une fusion-absorption par sa société mère ASCOMETAL qui procède en juin 1997, dans le cadre d’une stratégie de développement des activités aval, à la filialisation de l’activité automobile au travers de la création de la société ALLEVARD RESSORTS Automobile.
Ainsi filialisée, l’activité automobile poursuit sa croissance :

ALLEVARD RESSORTS Automobile crée en 1999 à Lieusant (Seine et Marne), en partenariat avec RENAULT, une unité de production de ressorts hélicoïdaux à froid pour compléter son dispositif industriel.
Fin 1999, USINOR cède 100% du groupe ALLEVARD RESSORTS Automobile à la société AMSU (groupe italien SOGEFI).

Retour