PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT
Documents

RAPPORT DE M.BOUTTIER SUR LA REALISATION DU CABRIOLET "ONDINE" EN MATIERE PLASTIQUE (21/07/1954)

CONSIDERATIONS GENERALES

Le cabriolet tôlé ONDINE* réalisé par la Carrosserie GHIA à TURIN a été exécuté d'une façon artisanale; le Carrossier a poussé au maximum l'étude de présentation et des lignes fort belles d'ailleurs, mais qui ne correspond pas à une fabrication de série, même de petite série. Aussi si noua voulons tout en respectant les formes et la finition obtenir des temps normaux il y a lieu de reprendre toute l'étude.11 serait dangereux de lancer cette fabrication sans dessin, il ne s"agit pas de constituer des liasses aussi importantes que la grande série, mais tous les plans principaux doivent être établis. Il faut toujours pouvoir se reporter à dos cotes bien précises. Pour cela, afin de démarrer tris rapidement, il serait souhaitable de pouvoir commencer l'étude dès qu'une décision sera prise, étant entendu que si 1a première voiture représentait des défauts importants de rigidité ii serait toujours facile de procéder à des renforcements intérieurs.

* Ne pas confondre avec une version de la Dauphine baptisée également Ondine

ORIENTATION DES ETUDES

1) PROTOTYPE - Se servir de la tôle montée pour la fabrication des moules en plastique, déterminer les découpages. Los moules réalisés, enlever leu tôles de revêtement et modifier la tôlerie intérieure suivant les croquis ci-joints. Ce travail pourra être exécuté très rapidement par des ouvriers qualifiés, en quatre mois environ la voiture serait prête à prendre la route. Cette méthode n'est valable qua pour une seule voiture, car si les moules peuvent servir par la suite il y a toute l'armature intérieure en tôle à réaliser. Aussi il serait onéreux de lancer même pour quelques voitures un travail â la main qui ne correspondrait pas à la fabrication de série.

2) SERIE - Une étude assez importante est à établir, il faut considérer le montage des carrosseries en plastique avec la même précision que les voitures en tôle. Il y a donc lieu de prévoir au départ un assemblage sur des berceaux de montage et la fixation des revêtements plastiques par soudure par points sur des doublures intérieures. C'est pourquoi il sera peut-être nécessaire de constituer les panneaux séparés avec des joints qui seront bouchés par une soudure plastique avec bandes de renfort intérieures. Des essais de résistance pourrons être entrepris pendant les études afin de vérifier la tenue des soudures. Mais l'expérience nous a démontré que ces soudures losqu'elles sont bien préparées sont aussi solides que les panneaux pleins.

Autre aspect du problème - Il est plus facile de travailler sur des petits moules, les temps sont plus courts les ouvriers ne se gênent pas et la polymérisation est plus rapide, surtout pour une cadence régulière. Une étude de chaîne de polymérisation dans les fours sera étudiée. Les panneaux assemblés sur berceaux sont plus rapidement soudés et la précision pour la série sera respectée. Le planning de réalisation indique quel serait le délai nécessaire à ces études. Il ne faut pas oublier que si la réalisation des moules et des panneaux par rapport aux voitures en tôle, toute la carcasse intérieure et les détails sont absolument identiques, dans les deux cas ; un manque d'étude serait préjudiciable à la bonne réalisation de ces carrosseries.

OBSERVATIONS -

Les temps donnés dans ce rapport, ainsi que les prix matière sont basés sur les moyens de petites entreprises; il est évident que les possibilités de la Régie Nationale des Usines Renault étant beaucoup plus vastes, ces chiffres sont donnés à titre purement indicatif.


Découpe des éléments plastiques

Section bas de porte

Section pied AR porte

Section aile AR au passage de roue

Section cotés capot et couvercle AR

Soudure d'un panneau plastique


Surfaces des éléments en plastique


Fabrication des éléments en plastique

Moules des éléments de carrosseie

L'un des 5 cabriolets Ondine fabriqués

Cette page est le résumé d'un rapport de 23 pages et d'une dizaine de photos.
Monsieur Bouttier qui avait conçu les carrosseries en plastique de l'Ariette et de lz Marathon chez
Rosengart, a apporté son expérience au bureau d'Etudes de Renault pour l'utilisation des matières plastiques dans l'automobile avec l'Ondine et l'Etoile Filante. Parallèlement un atelier plastique pilote avait été créé.
Pour en savoir plus, voir le document "
Les carrosseries en stratifiés" paru dans le bulletin technique N°35 de juin 1956.

Retour à Documents