PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT
Documents

S;0878 - C,T,R, BOURGUIGNON / ML - 18/3/69

NOTE DE SERVICE N° 215
------------------------------

OBJET : ESSAIS DYNAMIQUES BOUCLIERS AV ET AR 122

1/ BUT DE L'ESSAI

Comportement des boucliers, des contrelames et de la structure, sous l'effet d'un choc de 7 km/h contre un véhicule à l'arrêt.

2/ MOYEN D'ESSAI

1 - L'élément mobile :

2 - L'obstacle : 2 types d"obstacles.

Nota : Les véhicules ont leurs freins serrés et roues calées.

3/ RESULTATS

Essai N° 1

Position obstacle par rapport au bouclier : voir schéma ci-dessous.

Observations

 

Essai N° 3

Position obstacle par rapport au bouclier : voir schéma ci-dessous.

Observations

 

Essai N° 2

Position obstacle par rapport au bouclier : voir schéma ci-dessous.

Observations

CONCLUSIONS

Les boucliers ne sont pas agressifs vis à vis d'un pare-chocs muni de barrettes.
Les bouclier après chocs n'ont aucune déchirure apparente ni marquage. Ils peuvent être réutilisés.
En revanche la structure dans son ensemble s'avérée trop faible, particulièrement à l'AR où nous n'avons pas de longeron.

Il convient pour l'AR :

pour l'AV :

En plus elles comporteront :

à l'AV :

à l'AR :

Il est prévu de faire des essais sur ces 2 maquettes mises à jour entre le 8 et le 11 avril.

P. BOURGUIGNON

Ces essais avaient mis en évidence l'avantage que les boucliers pouvaient apporter par rapport aux pare-chocs de l'époque. Il a donc été décidé que la future Renault 5 serait la première voiture au monde à etre protégée contre les petits chocs, sans dommage apparent. Voir l'histoire de la Renault 5

Ce compte-rendu d'essais de Philippe Bourguignon a été couverti en fichier HTML par Pierre Roubinet en décembre 2013.

Retour à Documents