PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT

Historique

2 - La Commission des Recherches (1946-1955)

En 1946, l’usine de Billancourt est reconstruite et cherche à s’adapter aux matériaux et techniques récemment apparus pendant la guerre dans divers pays et, en particulier, aux USA.
C’est alors qu’est crée la Commission des Recherches, constituée par l’assemblée des principaux directeurs et chefs de service de l’époque, animée par un secrétariat confié à Gaëtan de Coye de Castelet auquel étaient adjoints Pierre Saraute d’Arrivère et un jeune ingénieur Marcel Goupy. Cette commission a joué un grand rôle dans le développement des plastiques.
Parmi les diverses questions traitées pendant une dizaine d’années (outils à carbures, soudures pour radiateurs à faibles pourcentages d’étain, traitement par haute fréquence, etc), celle de l’économie de métaux non ferreux était pressante et a abouti naturellement, entre autres voies, à l’étude des possibilités d’emploi des plastiques, d’autant qu’à cette époque une floraison de produits nouveaux fait son apparition, accompagnée d’évolutions incessantes dans le domaine de leur mise en oeuvre.
Les premières applications effectuées pendant cette période concernent essentiellement:

On voit également se développer l’enrobage des fils électriques par extrusion et une installation est mise en place au Bas-Meudon, où elle doit lutter contre les rats qui viennent la nuit ronger ces produits nouveaux à base de PVC!
Par un phénomène analogue, les premières 4 CV exportées en Afrique font les délices nocturnes des hyènes, qui apprécient les feux AR moulés en acétobutyrate de cellulose, à la bonne odeur de beurre rance!

Avec la diversification des produits et des applications, on assiste également à des progrès majeurs dans les domaines de la mise en oeuvre des thermoplastiques et des thermodurcissables : passage des presses à piston aux presses à vis pour les premiers, ainsi que le début des machines de formage par vide et soufflage, développement des moulages par transfert avec incorporation d’inserts pour les seconds.
Parallèlement des recherches sont entreprises pour l’emploi des résines liquides thermodurcissables nouvelles, polyesters et époxy:

Du fait même des applications visées, le développement des pièces mécaniques et des pièces de carrosserie a par la suite été plus spécialement pris en compte par le Bureau d’Etudes, assisté du Laboratoire, alors que celui des résines pour outillages a rapidement relevé du domaine des divers secteurs de Méthodes concernés (y compris les Méthodes Fonderie pour les plaques modèles) et des ateliers de fabrication d’outillages.

Retour à la page d'accueil Retour au sommaire Page suivante