PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT

Historique

13 - La formation

Au début des plastiques et composites, la formation sur le tas des pionniers était une succession d'échecs et de succès.
Rapidement, l'étude des plastiques comporta deux disciplines principales:

La plastochimie était enseignée dans les écoles formant des ingénieurs chimistes. Mais pour tous ceux que leur évolution de carrière avait conduit dans les plastiques, la chaire de production et de transformation des plastiques du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), tenue par le professeur Dubois, offrait un enseignement complet et sans cesse actualisé.

J'ai été suivi dans cette voie par d'autres techniciens de Renault: MM. Fayolle, Heuzé, Pruvot, Coitou, Nérécan, Delacroix, Fit, ... (pour corriger les oublis, me contacter)

Les travaux pratiques avaient lieu au Centre d'Etude des Matières Plastiques (CEMP) sous la direction de MM. Rollet et Chatain.
Les futurs ingénieurs Arts et Métiers qui choisissaient cette voie, recevaient le même enseignement.

Le professeur Quenisset à l'Université Bordeaux II assurait une formation DEST Matériaux Composites.

Pour la transformation des thermoplastiques les ENP de Gennevilliers et d'Oyonnax formaient des techniciens BT et BTS.

La participation aux Journées d'Etudes du Verre Textile et des Plastiques Renforcés (VTPR), devenues ensuite les Journées Européennes des Composites (JEC) était comptabilisée sur le budget formation.

Retour à la page d'accueil Retour au sommaire Page suivante