PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT

Historique

15 - Premier atelier de moulage par injection (1960)

Le Service des Produits Organique du Laboratoire a été créé en 1959 sous l'impulsion de Marcel Goupy. A cette époque, les pièces plastiques sur les voitures de série étaient peu nombreuses. Elles étaient achetées assez chères aux mouleurs d'objets d'usage courant sur lesquels les contrôles qualité étaient pratiquement inexistants. C’est ainsi que les poignées de porte de Dauphine restaient parfois dans la main.

Une vieille machine d’injection a été acquise d’occasion et M.Goupy a formé une équipe constituée de MM. Husson, Nérécan et Frugier pour conseiller le Bureau d'Etudes en ce qui concerne le dessin des pièces, Mme Ranson apportant coté Laboratoire ses conseils pour le choix des matières et les procédures d'homologation.
Pour réaliser des pièces prototypes représentatives des pièces de série et pour valider les nouveaux concepts, cette équipe a mis au point des techniques de réalisation rapide des outillages et s'est dotée de nouvelles presses à injecter.
L'équipe était formée: de dessinateurs d'outillage (Frugier, Mallochet, Haguet...), d'ajusteurs (Le Gall, Martin, ...), de mouleurs (Gagnaire, Miller, Gaudy...) et de techniciens polyvalents (Barsby, Langonnet, ...)

A partir d'un modèle, un moule était coulé en Cayem par le Laboratoire de fonderie installé à Rueil (Gréciet, ...), puis l'étanchéité des joints était obtenue par fluage à chaud sous presse de compression. Les faces en contact avec les plateaux de la presse à injecter et les dispositifs de fixation étaient ensuite usinées. En cas d'urgence, il était possible de fournir des pièces au BE deux semaines après remise du dessin.

Buse de radiateur R6 >>

Devant les succès obtenus simultanément sur les plans de la qualité, du coût, des délais et de l'innovation, un atelier pilote de fabrication encadré par MM.Husson et Roy a été créé à Billancourt (Bas Meudon).
Cet atelier a grandi puis a été transféré à la CPIO (Filiale Renault à l'époque) sous la Direction Technique de M.Husson, M. Roy rejoignant l'atelier prototype de Rueil pour s'occuper de la réalisation des pièces en mousse polyuréthanne.

Retour à la page d'accueil Retour au sommaire Page suivante