PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT

Historique

21 - Les lames de ressort en composite (1982-. . . .?)

La capacité d'absorption d'énergie par déformation élastique des composites avait déjà été vérifiée dans plusieurs domaines, notamment:

Les résultats des essais de flexion statique, de flexion dynamique et de fluage sous contrainte, effectués sur des éprouvettes de composite unidirectionnel verre-époxy, n'encourageaient pas à utiliser ce matériau pour des lames de ressort. Notamment le fluage était trop important.
Nos fournisseurs de verre et de résine confirmaient ces résultats.

Or, l'arrivée de lames de suspension en composite sur la Corvette Chevrolet (GM) et nos échanges avec l'Aérospatiale nous ont conduit à reprendre nos essais. En effet, les essais de flexion 3 points avec une distance entre appuis de 10 à 15 fois l'épaisseur engendraient des contraintes de cisaillement interlaminaire bien supérieures à celles subies par des lames de ressort. A partir de 20 fois l'épaisseur entre appuis tous les résultats étaient bons.

Compte-tenu de notre expérience sur les préimprégnés polyester, plutôt que d'utiliser un procédé en voie humide (verre imprégné au moment du moulage), nous avons moulé nos premières lames prototypes par empilage de Renforts Unidirectionnels Préimprégnés (RUP) fournis par Brochier.
C'était le matériau utilisé par l'Aérospatiale à la Courneuve pour les pales d'hélicoptère (M. Nédélec) avec un cycle de moulage assez long.

Le véhicule utilitaire Trafic T1200 avait des ressorts de suspension bilames en acier à l'arrière. Nous les avons remplacés par des ressorts monolames en composites, plus légers et moins chers.

Pour la fabrication en série, nous avons mis au point un procédé de compression à chaud à partir d'ébauches. La mise en forme est terminée par la fermeture de la presse, laquelle est pilotée par un micro-processeur. Un atelier a été créé spécialement à Dreux pour cette fabrication, puis transféré chez Inoplast une dizaine d'années plus tard.
En 1996, Inoplast et Allevard créent la Société A;R;C;(Allevard Ressorts Composites)

Pour en savoir plus, voir le document ressortcomposite.htm

Retour à la page d'accueil Retour au sommaire Page suivante