PLASTIQUES ET COMPOSITES DANS LES VEHICULES RENAULT

Historique

24 - Les plastiques dans le groupe Renault

24.1 - Alpine (1955-1995)

Jean Rédélé a commencé en 1946 par modifier des 4CV Renault avec lesquelles il a remporté diverses courses et rallyes.
En 1955, la première Alpine, le coach A106, est présentée au Salon de l'Auto de Paris. La voiture avait été construite dans le garage de Rédélé à Dieppe. Ensuite, les succès des berlinettes A108 et A110 dont la carrosserie était également en stratifié verre-polyester, ont justifié la construction d'une usine à Dieppe en 1969.

Alpine A106 >>

En 1971, Renault prend le contrôle d'Alpine qui fabrique alors l'A310 4 cylindres. C'est à partir de cette époque que nous apportons une assistance technique pour la fabrication des carrosseries en plastique. Notre interlocuteur était M. Prieur (sans parenté avec le premier Directeur de l'usine de Dreux)
<< Alpine A310, 4 cylindres

Les procédés de moulage ont évolué du moulage au contact vers l'injection de résine et le pressage à froid. Des éléments en SMC ont par la suite été sous-traités.

24.2 - Les Tracteurs Agricoles (1960-1990)

Les premières pièces en composite que nous avons moulées pour les tracteurs, dans les années 60 à Choisy, étaient des grilles de levier de vitesse en prémix (BMC)
A partir de 1970, nous avons apporté une assistance technique pour la réalisation de calandres, de portes de cabine, d'ailes et de toits, en préimprégné polyester (SMC) ou en stratifié par injection de résine (RTM)

Notre principal interlocuteur était M. Roland.
La Sté Fibron (NL) était l'un des mouleurs de pièces en SMC pour les tracteurs.

24.3 - Les Cars et Bus (1961-1990)

A partir de 1961, l'atelier de moulage au contact de Choisy a fourni à la SAVIEM différentes pièces en stratifié verre-polyester, notamment le tableau de bord du car SC5. L'armature était un mat déformable à filaments continus De Boussois.
L'habillage intérieur prototype de l'autobus RATP SC10, a également été réalisé à Choisy.

Plus tard, la réalisation d'éléments de carrosserie prototypes en SMC a été confiée à l'atelier pilote de Rueil par M. Chalaye, de l'usine d'Annonay (Ardèche)

Theilhol et Inoplast moulaient des pièces plastiques pour les Cars et Bus.

Jacques Ducelier (Sce 0854, section Composites) tenant une porte de car proto >>

24.4 - Les Véhicules Industriels (1975-1990)

Après la création de RVI (= SAVIEM + Berliet) nous avons apporté une assistance technique aux différents BE :

24.5 - Renault Sport

Pour tous les véhicules de compétition : records, raids, rallyes ou circuits, le Bureau d'Etudes de Renault Sport recherche le rapport puissance/poids le plus élevé possible, tout en restant compatible avec les règlements des organisateurs.
Pour les organes mécaniques, le châssis, la carrosserie et les équipements, il est largement fait appel aux métaux légers, aux aciers spéciaux, aux plastiques et aux composites à hautes performances.

Les éléments de carrosserie qui étaient au début en stratifié tissus de verre-résine polyester, comportent maintenant des renforts en fibres de carbone et/ou aramide (Kevlar) imprégnés de résine époxy, plus résistants et plus légers.
Le moulage s'effectue chez des modeleurs spécialisés dans le prototypage.

Renault F1 R202 [2002] >>

Le laboratoire central et le bureau de calcul apportent leur concours en fonctions des besoins exprimés.

Retour à la page d'accueil Retour au sommaire Page suivante